Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr

Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr

Antoinette Fouque, une militante du droit des femmes

Cette théoricienne du féminisme figure parmi les militantes qui ont fondé le Mouvement de Libération des Femmes. Le Mouvement de libération des femmes a vu son sigle déposé à l'Institut national de la propriété intellectuelle dans le but de parer tout détournement par les partis. Le droit des femmes a été le combat de la vie d'Antoinette Fouque (telerama.fr/idees/antoinette-fouque-la-mort-d-une-pionniere-de-l-emancipation-feminine,109016.php) Au début des années 80, Antoinette Fouque s'éloigne du MLF quand elle part pour les USA. Le mouvement est alors en proie à des luttes intestines et a de moins en moins d'adhérentes.

Antoinette Fouque, Jacques Lacan et Monique Wittig

Au début des années 1970, Antoinette Fouque prend part à une UV illégale au sujet de la sexualité de la femme sous la houlette de Luce Irigaray, philosophe féministe. Antoinette Fouque collabore avec des sociétés d'édition parallèlement à sa profession d’enseignante. Etiez-vous au courant ? C’est elle qui a créé le groupe Psychanalyse et Politique, à l’origine du Mouvement de libération des femmes, le MLF.

Antoinette Fouque, la femme de lettres

Elle inaugure une première librairie à Saint-Germain-des-Prés. Là, elle présente les livres publiés par des femmes. Avec Les Editions des femmes, Antoinette Fouque met en avant l'élan littéraire des femmes. Antoinette Fouque a vu combien les femmes tiennent peu de place dans le secteur de l’édition à force de fréquenter les milieux intellectuels.

Antoinette Fouque est née à Marseille. Elle passe une enfance tranquille dans un quartier défavorisé de Marseille. Antoinette Fouque a de qui tenir dès lors que son père était un militant syndicaliste.